CORK FLOATING ISLAND®

fotoy11
Développée par Bluemater en collaboration avec Amorim Cork Composites, Cork Floating Island® est spécialement conçue pour la bioremédiation dans les zones humides, les fleuves et les barrages, mais aussi utilisée dans le traitement biologique en systèmes de lagunage et de Phyto-STEU. La structure de support est en liège, ce qui en fait une solution durable et permanente, en plus de créer un aspect esthétiquement agréable et modulaire.
Cork Floating Island® est un produit exclusif développé par Bluemater, en partenariat avec le leader de l’innovation en liège – Amorim Cork Composites. Les îles sont des plates-formes modulaires en liège spécialement conçues pour la récupération des écosystèmes dégradés, pour le traitement des eaux usées, le jardinage aquatique, entre autres utilisations possibles. Les îles flottantes sont la solution la plus écologique pour assurer le bon équilibre des eaux de surface, permettant la croissance de plantes à la surface de l’eau et ainsi restaurer les écosystèmes riverains, palustres et la biodiversité elle-même. Elles peuvent également être appliquées dans le traitement des eaux usées par lagunage, en remplaçant les plantes qui sont traditionnellement plantées dans le fond des réservoirs des Phyto-STEU. De cette façon, on évite les problèmes connus de colmatage et d’effondrement inhérents aux systèmes, en les gardant sains et efficaces.

AVANTAGES
• Plate-forme de liège durable

• Faible densité et bonne flottabilité

• Coûts de maintenance réduits

• Plates-formes très durables

• Traitement de l’eau durable

• Conception modulaire avec connexion facile entre les modules

CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES
• Matériel: aggloméré de liège

• Densité: 0.2

• Poids des plantes: jusqu’à 16 kg de plantes par m²

• Nombre de plantes: jusqu’à 24 plantes par m²

• Dimensions: 100×50 cm

• Hauteur: 4 – 10 cm
fotoy12

APPLICATIONS
• Traitement biologique des eaux usées

• Restauration des habitats dans les zones dégradées ou polluées

• Récupération de berges riveraines des fleuves et des canaux

• Création d’habitats palustres dans les lacs et les réservoirs

• Réhabilitation et maintenance d’écosystèmes aquatiques protégés

• Création d’habitats palustres dans les jardins urbains, lacs et piscines biologiques